Télécharger cette page en PDF

Foot et coronavirus – entraînement individuel et risque de blessures à la reprise

En ligne depuis le 29.04.2020

Comment s’entraîner et comment reprendre la compétition en Super League ?

Partagez sur

Que ce soit pour les joueurs ou les arbitres, la pause actuelle est délicate, d’une part pour maintenir une condition physique optimale, et d’autre part pour préparer au mieux une éventuelle future reprise. 

La Clinique romande de réadaptation de Sion (CRR) est responsable de la condition physique des arbitres de l’élite du football suisse. Les arbitres doivent poursuivre leur programme, afin d’être prêt pour une prochaine reprise des matchs. Comme le relève Michaël Duc, coordinateur du service de médecine du sport de la CRR et chargé de la condition physique des arbitres suisses : « Ce sont des sportifs individuels. Les arbitres de ce niveau sont habitués, depuis le début de leur carrière dans les ligues amateurs, de s’entraîner seuls. » 

Pour les joueurs la situation est aussi délicate et le risque principal se situe au moment de la reprise de la compétition, avec un changement important dans le rythme et la succession des matchs. Par exemple : « L’augmentation rapide des charges d’entraînement et un calendrier très dense réunissent des conditions propices à un accroissement du nombre de blessures», relève Pierre-Etienne Fournier, chef de service à la Clinique romande de réadaptation de Sion et médecin de la Nati. 

Le quotidien Le Nouvelliste s’est intéressé aux conditions d’entraînement et aux précautions à prendre en vue du retour à la compétition. A découvrir dans les articles ci-dessous :

 

Test de football Suva

Pour que votre premier match après plusieurs semaines sans entraînement se passe bien, la Suva a compilé pour vous quelques questions et exercices qui vous permettront de rester «dans le coup».

https://to.suva.ch/2wL6r4C

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok