Recherche et contrôle de qualité médicale

Dans un souci permanent d’améliorer la qualité de sa prise en charge, la Clinique romande de réadaptation mène depuis plus d‘une quinzaine d’années des travaux de recherche dans le domaine de la médecine physique et réadaptative (MPR). Des axes originaux de recherche ont ainsi été développés pour répondre aux besoins des patients ainsi qu’aux questionnements des thérapeutes et cliniciens.

Une approche multidisciplinaire

Une approche multidisciplinaire regroupant des spécialistes de recherche clinique ainsi que des professionnels des soins a été mise en place. Grâce à la participation volontaire de nos patients, nous avons pu développer une recherche holistique basée sur le modèle de l’approche biopsychosociale.

 

Participation à des projets nationaux et internationaux

Chaque année, nos spécialistes organisent ou participent à des projets au niveau national et international. Ils publient, seuls ou en collaboration avec d’autres établissements, des articles scientifiques dans des revues à diffusion internationale avec pour objectif d’acquérir de nouvelles connaissances, de vérifier de manière systématique l’efficacité d’un traitement et d’en augmenter la sécurité. 

 

Unité de gestion des protocoles de recherche

La mise en œuvre d‘un contrôle de qualité passe par la preuve de l‘efficacité des moyens thérapeutiques utilisés. C‘est le rôle de la recherche. Nos axes de recherche se focalisent sur les besoins directs de nos patients. Ainsi les problématiques de la douleur, de l’activité, de la récupération suite à un traumatisme neurologique et du retour au travail sont les thèmes que nous investiguons à la CRR. Depuis 2003, nous avons publié plus de 250 articles sur ces sujets de recherche dans des revues à politique éditoriale.

 

Unité de contrôle de qualité

Le rôle de cette unité est de mettre en œuvre et de superviser le contrôle de la qualité des prestations thérapeutiques fournies par la CRR (contrôle du choix des techniques de réadaptation et contrôle de l‘efficience).

Le but de ce contrôle est de vérifier la bonne utilisation de l‘investissement temporel et technique réalisé auprès d‘un patient et d‘en dégager un coût par cas réel.

L‘ensemble de ce contrôle nécessite la collaboration étroite des responsables des services médicaux, paramédicaux et administratifs.

 

Déclaration de consentement aux cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.

Vous pouvez personnaliser l'utilisation des cookies à l'aide du bouton ci-dessous.

Tout accepter Tout refuser Mes préférences