Télécharger cette page en PDF

Une sculpture symbole d’espoir

Afin de marquer ses 20 ans, la Clinique romande de réadaptation a répondu favorablement à un projet de sculpture cinétique proposé par l’artiste Pascal Bettex.

« Le Phare de l’espoir », tel est le nom de cette sculpture qui a pour objectif de dédramatiser le traumatisme et ses conséquences, et de poser un regard différent sur le monde du handicap.

Découvrez ici à quoi ressemblera cette «machine à Tinguely» de 4,5 mètres de haut construite à partir de matériaux de récupération et d’objets issus du monde du handicap.

Comment soutenir le projet ?

En contribuant à son financement par le biais du crowdfunding : https://wemakeit.com/projects/the-lighthouse-of-hope

En donnant des objets en lien avec le handicap :  

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok