Télécharger cette page en PDF

Evaluation du préjudice ménager (EPM)

La CRR est le seul établissement romand qui réalise cette prestation. En Suisse alémanique la Rehaklinik de la Suva à Bellikon le fait également. L’EPM sert à mesurer la perte de la capacité d’exercer des activités non rémunérées, telles que la tenue du ménage, ainsi que les soins et l’assistance fournis aux enfants. Elle repose de plus sur une méthode d’évaluation standardisée menée par différents professionnels de santé, visant à objectiver et à chiffrer les limitations. Ces dernières sont ensuite pondérées avec les données suisses sur le temps investi dans le travail domestique et familial par la population active (ESPA, Enquête Suisse sur la Population Active). Les cliniques de la Suva, regroupant sous le même toit les professionnels de santé compétents (médecins, ergothérapeutes et physiothérapeutes) et disposant de l’infrastructure nécessaire (cuisine témoin par exemple), sont le lieu approprié pour procéder à de telles évaluations. L’évaluation se déroule en 1 à 3 jours consécutifs. Si l’EPM aide surtout à apprécier des restrictions du sujet atteint dans sa santé, elle peut également servir à optimiser certaines ressources, à proposer des adaptations pour faciliter l’entretien du ménage (stratégies pour la manutention d’objets lourds, utilisation d’instruments facilitateurs…).

Seules les assurances RC et AI prennent en compte la notion d’incapacité ménagère. La Suva n’assure aucun dommage ménager si bien que la question du conflit d’intérêts ne se pose pas.

Contacts et infos pratiques

Tél. +41 27 603 20 51  
 
By continuing to browse this site, you agree to the use of cookies to improve your user experience and to provide website statistics.
More on cookies ok